Les bases des finances personnelles


Dans l’article indiquant pourquoi faire un budget est indispensable, nous avons vu qu’au lieu de se focaliser sur son salaire, il fallait chercher à augmenter son excédent de trésorerie mensuelle. Autrement dit, réduire ses dépenses et augmenter ses revenus. Nous avons également vu que c’est notre manière d’utiliser notre excédent de trésorerie mensuelle qui déterminera notre avenir financier. Dans ce nouvel article, nous verrons des règles comptables de base qui, je l’espère, vous aiguilleront dans vos finances personnelles.

Payez-vous en premier

La première fois que j’ai entendu parler de ce concept, cela remonte à environ 2 ans lorsque j’ai lu la première édition du livre d’Olivier Seban « Tout le monde mérite d’être riche » dont vous pouvez retrouver la dernière édition en cliquant ici.

Bien que ce livre traite de nombreux sujets liés à l’enrichissement, l’une des idées de fond est la suivante : A chaque rentrée d’argent (salaires et/ou autres), vous devez vous organiser pour faire vos virements vers vos comptes d’épargnes et d’investissements avant de payer tout le reste, d’où la notion de se payer en premier. A première vue, cela semble très simple, mais je peux vous assurer que cela fait toute la différence.

Se payer en dernier ≈ ne pas se payer du tout

En général, les personnes qui font l’inverse, et j’en faisais partie avant de lire ce livre, vont payer toute leur échéance obligatoire en premier, ainsi que toutes les autres dépenses occasionnelles (loisirs, sorties, etc.). En agissant de la sorte, elles se disent que s’il reste quelque chose à la fin du mois, alors elles le mettront de côté. Et devinez quoi ! Il ne reste généralement rien ou pas grand-chose. Bien sûr, elles se disent qu’elles compenseront le mois d’après, mais … Vous l’aurez compris! Elles ne font rien pour les mêmes raisons que le mois d’avant.

Depuis que j’ai lu ce livre, à la fin du mois, il ne reste pas grand-chose sur mon compte courant comme avant sauf que, au début du mois, j’ai fait mes virements vers mes différents comptes d’investissements (PEA, compte-titres, Assurance-vie, etc…).

Pour celles et ceux qui préfèrent découvrir ce concept et bien d’autres via des histoires inspirantes dans le cadre de l’antiquité, je vous propose de lire « L’Homme Le Plus Riche de Babylone » de Georges S. Clason. Vous pouvez découvrir ce livre en cliquant ici.

Synthèse intermédiaire

Maintenant, que vous savez déterminer la somme mensuelle avec laquelle vous êtes libre de faire ce que vous voulez et que vous savez que la première chose à faire pour contribuer à votre enrichissement est de vous payer en premier, nous allons voir ensemble quelques notions financières que j’ai intégrées en lisant les livres de Robert Kiyosaki dont je suis devenu littéralement fan.

Revenus – Dépenses

Nous sommes tous confrontés aux revenus et aux dépenses, donc, je fais juste un rappel rapide pour enchaîner sur les points suivants. Les revenus correspondent à toutes vos rentrées d’argent (salaires et autres). Vos dépenses quant à elles, sont liées à vos sorties d’argent.

Actifs – Passifs

Les actifs sont des choses que vous achetez ou que vous possédez qui vous rapportent de l’argent régulièrement comme des actions d’entreprise fiables qui versent des dividendes, vos investissements immobiliers s’ils vous rapportent de l’argent, vos avoirs placés sur vos livrets d’épargne, etc.

Les passifs sont des choses que vous achetez ou que vous possédez qui vous coûtent de l’argent régulièrement comme une voiture, les crédits à la consommation, votre résidence principale. (La résidence principale est un passif, mais c’est l’un, si ce n’est le seul, qui contribue à votre enrichissement.)

Différence entre un revenu et un actif

Un revenu vous rapporte de l’argent en échange d’un travail, ce dernier vous demande d’y consacrer un temps généralement fixe sur lequel vous avez peu ou pas de contrôle (bien sûr, si vous êtes salarié). Si vous arrêtez de faire ce travail, vous n’avez plus ce revenu.
Un actif vous permet d’encaisser de l’argent indépendamment de ce que vous faites. Si par exemple, vous avez investi dans une société qui distribue des dividendes, vous les toucherez tant que vous posséderez les actions de l’entreprise en question. D’où la notion de revenu passif, aussi appelé :
– revenus de portefeuille lorsqu’ils proviennent du marché boursier et,
– revenus hors exploitation active lorsqu’ils proviennent d’investissements immobiliers, de brevets, etc.

Différence entre une dépense et un passif

Une dépense est une sortie d’argent ponctuelle (une télévision, un billet d’avion, etc.). Une fois la dépense effectuée, elle vient en débit de votre avoir en banque et c’est terminé.
Un passif quant à lui, que vous l’ayez payé ou non, viendra débiter de l’argent sur votre compte indépendamment de ce que vous faites. Par exemple, si vous avez acheté une voiture à crédit et que vous ne la roulez pas pendant un mois parce que vous êtes partis en vacances à l’étranger, le crédit et l’assurance automobile seront tout de même débités sur votre compte.

La clé de l’enrichissement

En écartant le fait de gagner à une loterie, se marier avec un(e) millionnaire, hériter d’une grosse somme d’argent ou toutes autres choses qui vous permettraient de vous enrichir sans effort, la manière ultime de contribuer à son enrichissement est de se focaliser sur ses actifs.

De nombreux ouvrages que vous pourrez retrouver dans la section « livres » pourront vous aider à acquérir les compétences nécessaires pour ce faire.

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez deux cadeaux
En complétant le formulaire suivant, non seulement vous serez informé de la publication des prochains articles mais vous recevez également gratuitement la version complète (234 pages) du livre « Tout le monde mérite d’être riche«  d’Olivier SEBAN ainsi qu’un guide pour bien débuter en bourse.

Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

FERMER
CLOSE