Les étapes à suivre pour acheter un bien loué

L’achat d’un bien immobilier locatif peut être un excellent moyen d’investir à long terme et de générer un revenu mensuel. Comme pour tout investissement, il convient d’étudier les avantages et les inconvénients avant de prendre une décision et d’indiquer clairement quels sont vos objectifs et votre goût du risque en matière de propriété locative. Dans cet article, nous verrons quelques questions et conseils clés à garder à l’esprit lorsque vous envisagez d’acheter un bien loué.

Faire une inspection avant d’acheter un bien loué

L’inspection du bien est une étape importante lorsqu’il s’agit d’acheter un bien loué. Elle peut mettre en évidence des points d’alerte qui, s’ils passent inaperçus ou ne sont pas résolus, pourraient vous coûter une fortune après l’achat du bien immobilier.

Il est également important de garder à l’esprit que les résultats de l’inspection peuvent être utilisés lors des négociations d’achat du bien immobilier.

Qu’il s’agisse de réduire le prix ou de demander aux propriétaires actuels de refaire la toiture avant d’acheter le bien immobilier, l’inspection est un élément essentiel pour vous permettre de faire preuve de toute la diligence requise. La diligence raisonnable est essentielle pour déterminer si vous prenez juste le bon montant de risque pour la récompense monétaire potentielle.

Si vous achetez un bien non occupé, vous pourrez tout voir sans grandes difficultés. Cependant quand il y a déjà un locataire en place lors de la vente, certains acquéreurs hésitent à mener une inspection approfondie. Ne faites pas cette erreur. Déplacez tapis, meubles, électroménagers ainsi que toutes choses qui pourraient vous empêcher d’inspecter une partie de ce que vous achetez.

Petit conseil important si vous décidez d’acheter un bien loué

A titre personnel, j’ai perdu environ 800€ sur l’achat de l’un de mes immeubles. Cela est arrivé parce que je n’avais pas soulevé un tapis pour voir que le parquet était sérieusement abîmé. J’ai aussi perdu environ 2000€ parce que la chaudière de l’un des appartements était HS et je ne l’avais pas testé parce que nous étions en été au moment de l’achat. 2800€ de perdu parce que je n’ai pas soulevé un tapis et que je n’ai pas appuyé sur un bouton, cela coûte cher. Si j’avais fait une inspection exhaustive du bien, j’aurais pu négocier le prix encore plus à la baisse que ce que j’ai fait sur cet investissement. Néanmoins, on apprend tous de nos erreurs donc je ne la referai plus. D’ailleurs, si vous souhaitez que je vous aide à acquérir un ou plusieurs biens immobiliers, vous pouvez cliquer ici.

Analyser les caractéristiques financières du bien

acheter un bien loué après avoir fait ses calculs

Avant d’acheter un bien loué, vous devez prendre le temps nécessaire pour étudier tous les aspects financiers de l’opération. En termes simples, vous devrez passer en revue:

  • taxe foncière
  • charges de copropriété s’il s’agit d’un appartement dans un immeuble
  • factures des derniers travaux et entretiens s’il s’agit d’un immeuble de rapport
  • loyer actuel du locataire en place
  • contrat de location
  • dernier procès verbale de l’assemblée générale (si copropriété) pour savoir s’il y a des dépenses à votre charge dans un avenir proche
  • devis s’il y a des travaux de prévu
  • estimation du montant des frais de notaire

Ces projections vous aideront à déterminer le flux de trésorerie mensuel prévu du bien immobilier. En rejoignant mon programme « Retraite anticipée« , vous saurez faire cela avec aisance et précision.

Acheter un bien loué en choisissant le bon financement

Le choix du bon financement pour acheter un bien loué se résume simplement à vos objectifs d’investissement immobilier. Vous souhaitez générer un flux de trésorerie mensuel positif ou une plus-value à long terme? Le type de financement que vous utiliserez aura une incidence absolue sur votre rendement. Par exemple, plus vos mensualités sont élevées, plus votre trésorerie sera faible.

La bonne nouvelle, c’est que si vous faites votre étude de marché et achetez une location dans un marché en expansion, les propriétaires peuvent compter à la fois sur un flux de trésorerie positive et sur une plus-value à long terme.

Un autre avantage de l’achat d’un bien immobilier est qu’il s’agit généralement d’un bien qui s’apprécie avec le temps. Plus vous gardez votre bien immobilier en location longtemps, plus sa valeur augmente (plus-value). De plus, grâce à l’inflation qui fait augmenter les loyers au fil du temps, votre flux de trésorerie mensuel devrait lui aussi augmenter.

Si vous souhaitez faire des projections sur le financement de votre projet, j’ai développé plusieurs simulateurs pour vous que vous découvrirez en cliquant ici.

Obtenez les conseils d’experts

Constituez une équipe de professionnels pour vous conseiller sur les décisions immobilières, juridiques, fiscales et financières. Obtenir les bons conseils dès le départ pourrait vous faire économiser de l’argent à long terme.

Acheter un bien loué est un investissement, pour cela, vous devez penser à inclure un conseiller en investissement dans votre équipe car, tout bien immobilier que vous achetez aura une incidence significative sur votre enrichissement ou votre appauvrissement. Si vous souhaitez que je sois votre expert et que je vous accompagne pendant une année, cliquez ici.

Une alternative serait de vous rapprocher de l’une ou plusieurs des personnes suivantes:

  • Expert-comptable
  • Fiscaliste
  • Notaire
  • Conseiller en gestion de patrimoine
  • Participer à l’une des formations disponibles sur le marché coûtant entre 1000 et 3500€. Vous n’aurez aucun mal à les trouver sur Google.
  • ou au moins acquérir le « Guide du futur rentier« 

N’oubliez pas l’assurance habitation

Les accidents sont de toutes sortes et de toutes tailles. Ne faites pas courir de risques inutiles à votre dernier investissement en ne souscrivant pas une assurance habitation. En consultant un comparateur d’assurance habitation en ligne, vous devriez trouver votre bonheur.

En plus de l’assurance habitation, les nouveaux propriétaires doivent souscrire une assurance complémentaire. Ce type de police offre une protection secondaire en cas d’accident inattendu ou de poursuites judiciaires imprévisibles (comme un locataire mécontent qui a été récemment expulsé). Ces polices d’assurance protégeront non seulement votre nouvelle propriété locative, mais aussi vos autres actifs d’investissement en cas d’accident ou de procès. C’est une étape à ne point négliger lorsque vous envisager d’acheter un bien loué. Libre à vous de décider de souscrire à une assurance « loyers impayés » et « vacances locatives » si vous le souhaitez.

Conclusion

Acheter un bien loué peut être un excellent investissement si vous l’abordez de manière professionnelle. Cependant, vous devez comprendre (autant que possible) dans quoi vous vous engagez avant de vous lancer. Si vous avez le moindre doute, faites comme Julie. Elle vit maintenant au soleil après que je l’ai aidé à réaliser deux bons investissements immobiliers. Pour savoir comment elle a fait, cliquez sur l’image ci-dessous.

acheter un bien loué

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *