Devenir chef d’entreprise: pourquoi suivre cette voie?

Dans cet article, je vais vous faire part de la chose qui m’a donné gout à la lecture et plus globalement, nous verrons pourquoi le salariat n’est pas la bonne solution si vous souhaitez sérieusement vous enrichir. Comme vous l’avez sans doute lu sur la page d’accueil, le premier livre que j’ai lu (en rapport avec la thématique du blog), c’est « Tout le monde mérite d’être riche » d’Olivier Seban que vous pouvez récupérer librement en complétant le formulaire ci-contre. Mais, bien que j’aie trouvé ce livre intéressant, c’est en tombant plus ou moins par hasard sur un podcast d’Olivier Roland via son blog « des livres pour changer de vie » que j’ai vraiment commencé à apprécier la lecture, voire même à dévorer des livres. Sans attendre davantage, je vous propose d’écouter cet enregistrement qui s’intitule « 10 raisons pour lesquelles vous ne devriez pas être salarié ». Suite à cela, je vous donnerais davantage de raisons de devenir chef d’entreprise.

10 raisons pour lesquelles vous ne devriez pas être salarié (par Olivier Roland)

Vous pouvez télécharger le podcast via ce lien ou encore regarder directement la vidéo qu’il a réalisée deux ans plus tard ci-dessous.

Synthèse des 10 raisons de devenir chef d’entreprise + 1 bonus

Au cas où vous n’aviez pas pris le temps de regarder ou d’écouter ces 10 raisons. Elles sont les suivantes:

  1. L’argent (être salarié serait la pire manière d’en gagner: vous échangez votre temps contre de l’argent, … et votre temps est limité),
  2. Vous bâtissez le rêve de quelqu’un d’autre,
  3. C’est comme si vous étiez un locataire avec un loyer dont la valeur est supérieure au crédit de remboursement du propriétaire,
  4. La sécurité de l’emploi est une illusion,
  5. Votre zone de confort (plus longtemps vous restez salarié et plus il vous sera difficile d’en sortir),
  6. Entreprendre est une aventure,
  7. L’expérience que vous acquérez sera très variée,
  8. Salarié = renoncer à votre liberté,
  9. C’est accessible à tout le monde,
  10. Il y aura toujours plus de salariés que d’entrepreneurs.

Je ne développe volontairement pas les points précédents sinon l’article serait beaucoup trop long, je vous suggère plutôt une fois de plus, d’écouter l’enregistrement si vous ne l’avez pas fait. Sinon, vous pouvez accéder à deux des quatre livres dont Olivier parle ci-dessous. Ils sont vraiment très intéressants. (Je ne vous recommande pas les deux autres tout simplement parce que je ne les ai pas lu).

the-emyth-revisited

la-semaine-de-4h

Réussir dans l’entrepreneuriat grâce à Internet

Dans la raison bonus de l’enregistrement, Olivier indique qu’il n’a jamais été aussi simple de créer une affaire de nos jours, notamment grâce à Internet. (Écouter l’exemple d’Olivier à la fin de l’enregistrement).

D’ailleurs, Robert Kiyosaki partage pleinement cette position. Selon lui, lorsque nous étions à l’ère agricole, il fallait être propriétaire de nombreux terrains pour espérer devenir riche. Ensuite, lorsque l’ère industrielle a pris le relais, les terrains agricoles se sont dévalués parce que ce sont les industries qui étaient bâties sur les terrains qui avaient le plus de valeur. A ce moment, il fallait avoir les moyens financiers de faire de gros investissements et d’attirer d’autres investisseurs pour financer des projets gigantesques. Maintenant que nous sommes à l’ère de l’information, la barrière à l’entrée pour devenir riche est nettement plus accessible qu’aux deux précédentes ères. En effet, aujourd’hui, il « suffit » d’un ordinateur, d’une connexion Internet, d’une idée et de la faculté de transformer votre idée en actif pour devenir riche. Si vous ignorez comment transformer vos idées en actifs, je vous conseille de lire le meilleur livre que j’ai lu jusqu’à ce jour.

guide-pour-investir

Devenir chef d’entreprise? Vous ne vous poserez plus la question après avoir lu ce livre!

Suite à ce podcast, j’ai lu et écouté de nombreuses choses mais LE LIVRE qui m’a définitivement convaincu que la réussite financière DOIT passer par l’entrepreneuriat puis l’investissement est le quadrant du cash flow de Robert Kiyosaki.
Dans ce livre, l’auteur commence par présenter la différence entre les catégories de personnes selon la manière dont ils génèrent leurs revenus. Il y a donc les employés, les travailleurs indépendants, les propriétaires d’entreprises et enfin les investisseurs.

Une fois le tableau clairement défini, il poursuit une grande partie du livre en se focalisant sur le cheminement idéal qui serait de devenir chef d’entreprise puis d’investir (via cette dernière entre autres).
Le quadrant du cash flow

Conclusion

Je vais conclure cet article en disant une phrase que j’aime souvent mettre en avant lorsqu’il s’agit de comparer le salariat à l’entrepreneuriat. Cette phrase est la suivante:

Être salarié, c’est comme être une entreprise qui paie des impôts sur son chiffre d’affaires au lieu de les payer sur son bénéfice.

Pour comprendre le fond de ma pensée, je vous invite à lire ou à relire le premier article que j’ai publié indiquant pourquoi il est indispensable de faire un budget.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *