Une seconde chance – Robert Kiyosaki

22.0 

A propos de « Une seconde chance » de Robert Kiyosaki

La plupart des gens réalisent seulement aujourd’hui que le monde est plongé dans une crise financière. Malheureusement, nos dirigeants font les mêmes choses, encore et encore, utilisant des solutions datant de l’ère industrielle pour résoudre des problèmes propres à l’ère de l’information.

Dans cet ouvrage, vous verrez, à l’aide de diagrammes et de tableaux simples, à quel point cette folie est insensée.

Ce livre a été écrit à l’intention de ceux qui prennent conscience qu’il est temps de faire les choses différemment. Cet ouvrage a été rédigé à l’intention de l’individu qui comprend qu’il est insensé d’économiser de l’argent alors que les banques impriment des trillions de dollars; qu’il est insensé d’investir à long terme alors que les marchés boursiers s’effondrent; et qu’il est insensé de retourner sur les bancs d’école alors que les établissements scolaires n’enseignent pas grand-chose à propos de l’argent.

Dans cet ouvrage, vous en apprendrez davantage sur les dangers de la crise financière mondiale, ainsi que sur les opportunités qu’elle offre.
LE PASSÉ : Vous apprendrez comment nous nous sommes retrouvés dans cette crise financière et ce qu’il faut retenir du passé.
LE PRÉSENT : Tirant un enseignement du passé, vous aurez l’occasion de prendre de nouvelles décisions dans l’instant présent, de manière à jouir d’un meilleur avenir financier.
L’AVENIR : Vous apprendrez à manœuvrer dans cette crise financière persistante, ainsi qu’à guider les êtres qui vous sont chers.

Description

Descriptions du livre: Une seconde chance

Présentation de l’éditeur

La plupart des gens réalisent seulement aujourd’hui que le monde est plongé dans une crise financière. Malheureusement, nos dirigeants font les mêmes choses, encore et encore, utilisant des solutions datant de l’ère industrielle pour résoudre des problèmes propres à l’ère de l’information.

Dans cet ouvrage, vous verrez, à l’aide de diagrammes et de tableaux simples, à quel point cette folie est insensée.

Ce livre a été écrit à l’intention de ceux qui prennent conscience qu’il est temps de faire les choses différemment. Cet ouvrage a été rédigé à l’intention de l’individu qui comprend qu’il est insensé d’économiser de l’argent alors que les banques impriment des trillions de dollars; qu’il est insensé d’investir à long terme alors que les marchés boursiers s’effondrent; et qu’il est insensé de retourner sur les bancs d’école alors que les établissements scolaires n’enseignent pas grand-chose à propos de l’argent.

Dans cet ouvrage, vous en apprendrez davantage sur les dangers de la crise financière mondiale, ainsi que sur les opportunités qu’elle offre.
LE PASSÉ : Vous apprendrez comment nous nous sommes retrouvés dans cette crise financière et ce qu’il faut retenir du passé.
LE PRÉSENT : Tirant un enseignement du passé, vous aurez l’occasion de prendre de nouvelles décisions dans l’instant présent, de manière à jouir d’un meilleur avenir financier.
L’AVENIR : Vous apprendrez à manœuvrer dans cette crise financière persistante, ainsi qu’à guider les êtres qui vous sont chers.

Biographie de l’auteur

Mieux connu en tant qu’auteur de Père riche, Père pauvre – l’ouvrage traitant de finances personnelles le plus populaire de tous les temps et ayant figuré au premier rang des best-sellers du New York Times pendant plus de six ans –, Robert Kiyosaki est devenu un défenseur de l’éducation financière partout dans le monde. En 1997, Père riche, Père pauvre a ébranlé le monde en affirmant que  » votre maison n’est pas un actif  » et que  » les épargnants sont des perdants « . Dix ans plus tard, en 2007, le marché immobilier s’est écroulé, les banques ont commencé à imprimer des trillions de dollars, et les avertissements de Kiyosaki ont pris tout leur sens.

Une seconde chance: 4e de couverture

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Une seconde chance – Robert Kiyosaki”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *